Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous

English Version

Culture pour tous

Bilan des 24es Journées de la culture Publié le : 30 octobre 2020

Pour célébrer le thème 2020 de l’événement – Les 1001 métiers de la culture – ce sont pas moins de 684 partenaires de réalisation épris de culture qui ont accueilli des participants de tous les âges à l’occasion des 24es Journées de la culture. Malgré de nombreux bouleversements liés à une situation sanitaire exceptionnelle et sans précédent, ces travailleurs des secteurs culturel et artistique ont su s’ajuster pour partager leur passion avec le grand public.

Afin de s’adapter à la situation de pandémie et de soutenir le secteur culturel, les traditionnelles trois Journées de la culture se sont vues additionnées de tout un mois. « Si le coronavirus a bouleversé notre quotidien, il nous aura aussi rappelé le rôle essentiel des arts et de la culture dans nos vies : ils sont notre oxygène, notre exutoire, notre bouée de secours. Ils nourrissent notre imaginaire et nous ramènent à l’essentiel de notre condition humaine. Il s’avérait nécessaire de célébrer tout cela plus longtemps cette année ! » a spécifié Mme Louise Sicuro, présidente-directrice générale de Culture pour tous et fondatrice des Journées, à l’aube de la 24e édition de l’événement. Alors qu’environ 2900 activités étaient prévues par quelque 684 partenaires de réalisation dans 248 villes et villages sur tout le territoire du Québec, la deuxième vague de la COVID-19 a sans nul doute ébranlé la programmation. Certaines activités ont été annulées, d’autres ont été repensées pour avoir lieu malgré tout. Ce format inhabituel a par ailleurs permis la promotion d’une toute nouvelle forme de participation par le biais de 118 activités en ligne.

Dans une volonté de mettre en lumière le dévouement et le talent culturel et artistique d’ici, Culture pour tous a présenté la série spéciale Les 1001 portraits de la culture comportant 16 entrevues avec des travailleur·euse·s inspirant·e·s, de la photographe Dariane Sanche au directeur de création Thien Vu Dang, en passant par le libraire Daniel Sioui et la danseuse Shérane Figaro.


Cette année encore, Culture pour tous présentait le Volet numérique Bell, dans lequel se sont inscrites 88 activités alliant culture et technologie. Réalité virtuelle et augmentée, balados découvertes, programmation de robots ou création sur iPad ont permis aux participants petits et grands d’aborder la culture par des technologies aux possibilités infinies.

Le 22 octobre, dans le cadre du Volet numérique Bell, avait lieu la troisième édition de Particules – Correspondances inattendues. En tout, 37 auteurs·trices et artistes visuel·le·s, dont les deux ambassadrices, la photographe et réalisatrice Joannie Lafrenière et la romancière Yara El-Ghadban, ont contribué à la grande conversation poétique en mots et en images qui a vu défiler plus de 2 600 publications.

Faisant aussi partie du Volet numérique Bell, les activités MAPP_TA VILLE, organisées en partenariat avec Mapp_MTL, ont connu un franc succès partout où elles se sont tenues. Les participants ont eu la chance de s’initier au mapping vidéo et de voir leurs créations exposées sur des murs de leur ville lors de soirées de projections rassemblant au total environ 350 personnes sur place et près de 1000 curieux et curieuses en ligne.


Une fois de plus, les Journées de la culture présentaient Les Moments Sollio Groupe Coopératif (anciennement les #MomentsLaCoop), permettant l’inscription de 39 activités collaboratives ayant pour but de créer un sentiment d’appartenance et de fierté pour ceux et celles qui y participaient.

Cette année, un nouveau volet de la programmation a vu le jour. Les Rencontres Hydro-Québec  vu sont le résultat d’une initiative de la société d’État visant à susciter et à soutenir la production d’activités culturelles et artistiques dans des municipalités de moins de 3 000 habitants. Au total, 41 activités du volet ont été prévues dans 30 municipalités, contribuant à mettre en valeur la fierté locale des villes, à célébrer la culture du territoire et à l’amener dans le quotidien des citoyens.

Autre nouveauté, à l’initiative du scientifique en chef du Québec, les Fonds de recherche du Québec et Culture pour tous se sont associés pour soutenir la production d’œuvres, réunies sous le titre #COVIDArtQc dans diverses municipalités du territoire québécois. Réalisés avec la contribution de la communauté de recherche et des communautés locales, les neuf projets retenus dans sept régions du Québec ont permis la création d’œuvres qui marqueront le paysage urbain pour plusieurs années, à l’image de la période historique que vivent les Québécoises et les Québécois.


Pour une cinquième année consécutive, l’activité Une chanson à l’école a donné le coup d’envoi aux Journées de la culture. Cette fois, ce sont quelques 1005 groupes scolaires du primaire des quatre coins du Québec et de la francophonie canadienne qui se sont inscrits à l’activité, en vue de chanter Il me semble, composée par Damien Robitaille.

Quant à elle, la troisième édition de l’activité J’aime les mots a suscité quelques 206 inscriptions. Au total, 1125 mèmes ont été réalisés par des élèves du secondaire à partir de banques d’images du Musée national des beaux-arts du Québec, de Bibliothèques et Archives nationales du Québec et du Musée de la civilisation de Québec, au grand plaisir de la marraine de l’activité, Manal Drissi, qui a commenté les créations en direct le 30 octobre.



Des amis et partenaires essentiels

Nous tenons à remercier les ambassadeurs de cette 24e édition, l’animatrice Mélanie Maynard et l’humoriste Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, pour leur immense générosité et leur dévouement à la cause de la culture. Nous saluons également l’implication de Damien Robitaille, Manal Drissi, Joannie Lafrenière et Yara El-Ghadban, parrain et marraines des activités spéciales.

Pour leur soutien des plus précieux, les Journées de la culture remercient leurs partenaires principaux, le ministère de la Culture et des Communications et Banque Nationale du Canada, de même que Sollio Groupe Coopératif, Bell et Power Corporation du Canada, partenaires associés, qui participent activement à l’essor de l’événement. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’appui de : Hydro-Québec, Fonds de solidarité FTQ, Centrale des syndicats du Québec, La Fabrique culturelle de Télé-Québec, Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, Union des municipalités du Québec, Fédération québécoise des municipalités, réseau Les Arts et la Ville.

Une chanson à l’école : Merci au ministère de la Culture et des Communications, au Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, à la Centrale des syndicats du Québec et à La Fabrique culturelle de Télé-Québec ; merci à nos partenaires de diffusion : Fédération culturelle canadienne-française, Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) et Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants; merci à PPS Danse.

J’aime les mots : Merci au ministère de la Culture et des Communications, au Secrétariat du Québec aux relations canadiennes et à la Centrale des syndicats du Québec. Merci à notre collaborateur : le RÉCIT – Culture Éducation ; merci à nos partenaires de contenu : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, le Musée de la civilisation et le Musée national des beaux-arts du Québec ; merci à nos partenaires de diffusion : l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF), l’Association des éducatrices et éducateurs spécialisés en arts plastiques (AQÉSAP), l’Association québécoise des professeurs de français (AQPF), l’Association Québécoise des Utilisateurs d’Outils technologiques à des fins Pédagogiques et Sociales (AQUOPS), la Fédération canadienne des enseignantes et enseignant (CTF-FCE) et la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF).

Le Volet numérique Bell s’inscrit dans le Plan culturel numérique du Québec du ministère de la Culture et des Communications.

MAPP_TA VILLE : Merci au ministère de la Culture et des Communications, au Fonds de solidarité FTQ et à Bell; merci à notre collaborateur, MAPP_MTL. Merci à nos partenaires de réalisation : Culture Trois-Rivières, la municipalité de Nouvelle, la MRC de Rimouski-Neigette, le Musée de la civilisation, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, le Lumifest en partenariat avec la Ville de Longueuil, la Ville de Rouyn-Noranda en partenariat avec le Petit Théâtre du Vieux Noranda et l’UQAT, la Ville de Kirkland et la Ville de Laval.

#COVIDArtQc : Merci aux Fonds de recherche du Québec.

Les Rencontres Hydro-Québec : Merci à Hydro-Québec. Merci à nos partenaires de réalisation : Maison de la culture Grande-Rivière, MRC des Etchemins, MRC de la Haute-Côte-Nord, MRC de Pontiac, MRC du Rocher-Percé, Municipalité de Saint-Alexis-des-Monts, Municipalité de Saint-Barnabé, Municipalité de Sainte-Ursule, Municipalité de Saint-Sévère et Municipalité de Yamachiche.

Enfin, nous souhaitons saluer le travail passionné des centaines d’artistes, artisans, travailleurs et organismes culturels grâce auxquels un événement de l’ampleur des Journées de la culture ne pourrait exister !

Partager ce contenu
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someone