Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous

English Version

Culture en entreprise

Les Grandes Herbes poussent à l’Île-des-Sœurs Publié le : 9 novembre 2015

Isabelle Tanguay, édimestre

Création de l’artiste montréalaise Zoé Lavigne, le projet Les Grandes herbes est issu d’une troisième collaboration liant Bell et Culture pour tous dans le cadre du programme la Culture en entreprise.

Pour répondre au désir de Bell d’ériger une œuvre d’art public aux abords de son campus de l’Île-des-Sœurs, Culture pour tous lançait en avril 2015 un appel d’offres aux artistes œuvrant dans les domaines de la sculpture, du design, des arts numériques ou encore de l’architecture.

Les critères d’évaluation des projets étaient l’originalité, bien sûr, mais également l’utilisation de matériaux recyclés ainsi qu’une intégration esthétique d’isolateurs de verre coloré, destinés à l’origine à fixer, maintenir ou soutenir les fils sur les poteaux téléphoniques. Il était également impératif que l’œuvre soit écocertifiée et réalisée en harmonie avec l’environnement physique, tout en tenant compte de la présence et de la circulation des employés de l’entreprise.

La proposition de l’artiste

croquis_pour_web« L’œuvre proposée est une métaphore des bosquets de grandes herbes que l’on retrouve sur les terrains en friche et le long des routes. Inspirée par les isolateurs électriques comme éléments de base, je les ai imaginés comme des bourgeons couronnant de longues tiges végétales. Doucement courbées et de hauteurs variables, ces grandes herbes sont regroupées pour former des bouquets plus importants dont l’agencement final vient soutenir ou permettre de nouveaux scénarios de vie le long des parcours du site. […] Au gré des intempéries et des saisons, l’œuvre demeurera vivante en réagissant à la lumière, à l’humidité ainsi qu’aux mouvements initiés par les vents. Certaines grandes herbes seront traitées pour émettre des sons naturels comme des flûtes ou des carrousels éoliens. En favorisant une œuvre évolutive, participative et non statique, Les grandes herbes pourront se bonifier en s’implantant ultérieurement en d’autres points du site. »

Faite de 162 tubes d’aluminium coiffés de 120 isolateurs de verre, cette sculpture invite les promeneurs à quelques instants de recueillement ou de rencontre.

Inauguration_Bell2015 047Le dévoilement de l’œuvre s’est déroulé sous un soleil radieux, en présence notamment de mesdames Martine Turcotte, vice-présidente exécutive de Bell pour le Québec, Élaine Bissonnette et Isabelle Julien, respectivement directrice et spécialiste principale de la gestion de la marque, et Lise Noël, bibliothécaire spécialiste des archives de l’entreprise, ainsi que de Joëlle Spérano, chargée de projets, Brigitte Melançon, directrice des communications et Claude Godon, trésorier, de Culture pour tous.

« Par sa proposition poétique, mettant de l’avant l’expérience sensorielle des participants, et par son respect de l’environnement, la proposition de Zoé Lavigne s’est tout de suite démarquée, faisait remarquer Claude Godon. Dès le début, l’œuvre a pris place dans nos imaginaires et s’est imprégnée de l’environnement du Campus de l’Île-des-Sœurs. C’est donc avec un grand enthousiasme que nous pouvons enfin la voir s’ériger ici aujourd’hui. »

« Zoé a créé, à partir de notre passé,  une œuvre moderne qui symbolise aussi l’agilité dont nous devons faire preuve aujourd’hui et demain, ajoutait Martine Turcotte. [Cette sculpture] s’harmonisera parfaitement à notre magnifique paysage, aux abords du fleuve. »

Une vidéo retrace les étapes de cette réalisation.

Zoé Lavigne

zoe_lavigneDétentrice d’un certificat en arts plastiques et, bientôt, d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal, Zoé Lavigne a déjà à son actif plusieurs œuvres de design public, conçues notamment pour les marchés Jean-Talon, Atwater et Maisonneuve à Montréal. Elle participera, en décembre prochain, à l’exposition +/- 12 présentée à la galerie GHAM & DAFE puis, en 2016, à l’exposition collective Passage à découvert à la Galerie de l’UQAM.

Partager ce contenu
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someone