Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous

English Version

Passeurs de rêves

Des ateliers qui rendent fier ! Publié le : 17 juin 2016

Isabelle Tanguay, édimestre

Le programme de mentorat culturel Passeurs de rêves propose aux écoles des activités culturelles de groupes à réaliser en classe, avec des artistes. Une expérience à la fois enrichissante et rassembleuse, dont les élèves ressortent avec un très grand sentiment de fierté, tout particulièrement quand leur œuvre peut être admirée par l’école tout entière !

L’artiste Karine Fournier a initié des élèves de deux groupes de l’école Gérard-Filion de Longueuil (CSVM) au tricot-graffiti lors de l’atelier Passeurs de laine. Le jour de l’installation, les jeunes ont également discuté d’art et de culture autour de l’Agora éphémère, une installation du sculpteur Gilles Bissonnet.

 

Dans son atelier intitulé Les Petits Papiers, Maryse Latulippe a quant à elle réalisé des projets d’origami qui ont passionné les jeunes. Ici, on la voit travailler avec des classes de l’École secondaire Édouard-Montpetit (CSDM) et de l’École secondaire Henri-Bourassa (CSPI).

« Un élève m’a dit que l’origami, c’était comme un casse-tête qu’il comprenait de plus en plus ; et plus il le comprenait, plus il avait le goût d’en faire. »

Les participants en redemandent !

DSC_0955« J’ai beaucoup aimé faire de l’origami parce que ça m’a appris à être concentré et à avoir plus de patience », nous a écrit l’un d’eux.

« Merci d’être venue. Maintenant, quand je m’ennuie, bien je fais les trucs en papier ! » ajoute une de ses collègues.


 

 

IMG_0333L’enseignante Renée Boucher (École Henri-Bourassa) est fière de ses élèves et très heureuse du résultat, installé à la porte de l’auditorium…

« Les élèves ont dû s’accrocher fort, fort, fort, dit-elle, parce qu’il y avait des difficultés pour des pliages. Ça demandait beaucoup de persévérance, de la précision… Y en a beaucoup qui ont voulu abandonner parce qu’ils pensaient qu’ils ne seraient pas capables, mais finalement tout le monde a réussi. On a fait des équipes, des pairages, des élèves qui se sont aidés ; donc j’ai travaillé beaucoup les habiletés sociales aussi, comment aider les autres. »

Partager ce contenu
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someone