Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous

English Version

Passeurs de rêves

Faire des chansons… différemment Publié le : 4 mai 2016

Crédit : La Fabrique culturelle

Un peu de Myëlle et de magie

Isabelle Tanguay, édimestre

L’auteure-compositrice-interprète Myëlle est une véritable magicienne…

Dans le cadre de l’atelier La Fabrique à chansons, elle a jumelé des élèves en adaptation scolaire de la Polyvalente Le Carrefour, à Gatineau, à leurs collègues du volet international. Ensemble, ces jeunes que tout semble séparer ont composé, paroles et musiques, deux chansons qu’ils ont ensuite enregistrées.

Ces créations originales ont pour titre Le désordre des saisons et Différemment. Tous peuvent en être très fiers ! La Fabrique culturelle de Télé-Québec a suivi tout le processus de création, dans le tourbillon du quotidien d’une école polyvalente…

Mentore de Passeurs de rêves depuis les tout débuts du programme, Myëlle a initié La Fabrique à chansons en 2015.

« Je me suis déjà fait dire par les profs, par la direction, que le groupe a changé après, jusqu’à la fin de l’année. […] Toute l’école en profite, ça roule à la radio étudiante, leur toune… Ils sont fiers. Ça les rend fiers. C’est ça qui est important. »

VISIONNER LA VIDÉO

Liens :

facebook.com/myellemusique

Écouter Différemment sur SoundCloud
Écouter Le désordre des saisons sur SoundCloud


Textes des chansons :

Différemment
(paroles et musique : groupes 74 et 76, Myëlle et Francis Faubert)

La première impression, les apparences
Ne reflètent pas ma personnalité
C’est avec les yeux de la différence
Qu’on peut enfin voir la beauté

Notre vraie richesse ce n’est pas l’argent
C’est tout simplement les gens
La plus belle fragrance c’est la différence
Être original dans tous les sens.

Refrain (tous)
Je veux mordre dans la vie
En savourer chaque moment
C’est le menu que j’ai choisi
Pour grandir différemment

Le bonheur des uns fait la tristesse des autres
On insulte, on fait porter la faute
Je préfère écouter toutes nos différences
Les voix, les accents et les silences

Les doigts brisés, les droits brimés
Le racisme est une âme souillée
On peut tendre la main, tenir le ruban
Forts et fragiles comme le vent

Refrain (tous)
Je veux mordre dans la vie
En savourer chaque moment
C’est le menu que j’ai choisi
Pour grandir différemment

 

Le désordre des saisons
(paroles et musique : groupes 51 et 75, Myëlle et Francis Faubert)

Le vent du matin chante à ma fenêtre
Une nouvelle page se tourne sur l’univers
Le soleil et la plage me font renaitre
Un voyage en famille au bord de la mer

L’odeur du printemps dans le gazon coupé
Une nouvelle chanson, un jardin à semer
Mon cœur palpite, comme un moteur de moto
Un premier feu de camp, sans bottes ni manteau

Refrain (tous)
Dans le désordre des saisons
Se trouvent toutes sorte d’émotions
Un vent se lève à l’horizon
Au loin, il appelle mon nom

La nostalgie des feuilles dans un ciel orangé
Me rappelle l’odeur des tartes de ma mère
Pommes et citrouille, tout est mélangé
Comme les couleurs et le givre dans la lumière

L’hiver a mis son manteau blanc
Le sapin et les souvenirs du bon vieux temps
Le feu de foyer réchauffe toute la famille
Comme le chocolat chaud réconforte mon cœur qui brille

Refrain (tous)
Dans le désordre des saisons
Se trouvent toutes sorte d’émotions
Un vent se lève à l’horizon
Au loin, il appelle mon nom

Partager ce contenu
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someone