Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous

English Version

Passeurs de rêves

Incroyables réseaux de sel Publié le : 6 février 2018

Crédit : Julie Vaillant

Par un matin de janvier, sur le plancher de l’auditorium de l’École secondaire de la Montée à Sherbrooke, une œuvre collective étonnante est née du patient travail de 17 jeunes venus d’Afghanistan, du Pakistan ou du Mexique, réunis dans la même classe d’accueil.

Devant chacun, l’artiste Julie Vaillant avait installé une boîte d’un kilo de sel fin et quelques outils : spatule pour étendre le sel, pinceaux ou tiges de bois pour tracer des images abstraites, des réseaux graphiques reliés les uns aux autres. Ensemble, au son envoûtant du piano solo, ils ont mis un peu plus de deux heures à compléter cette intrigante courtepointe inspirée de la tradition indienne des kolams, motifs géométriques réalisés à l’aide de poudre de riz à l’entrée des maisons et des commerces en signe de bienvenue.

À l’heure du lunch, on a tamisé l’éclairage ambiant, allumé quelques spots, disposé de petites lampes pour éclairer le sol, invité élèves et professeurs à venir admirer le résultat. La visite terminée, il ne restait plus qu’à passer le balai…

Une idée toute simple ; un résultat spectaculaire ; une œuvre éphémère, dont les élèves d’Annie Bessodes-Barrette peuvent être fiers !

De la création au grand balayage final, découvrez toutes les dans cette capsule de La Fabrique culturelle de Télé-Québec

LIRE L’ARTICLE : Tous uniques, mais connectés

En savoir plus sur l’atelier Réseaux de sel

Partager ce contenu
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someone