Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous
  • Suivez-nous sur LinkedIn

English Version

Médiation culturelle

Art social dans les Laurentides Publié le : 26 juin 2008

Soufïa Bensaïd – Juin 2008

L’organisme ICI par les arts œuvre depuis 10 ans en art social, communautaire et éducatif auprès des jeunes et des familles en difficulté dans la région des Laurentides.


Comment l’art peut-il avoir un impact sur le bien-être des communautés? Question constamment gardée en tête de ceux qui font ICI par les arts*. Il y a 10 ans, parti d’un projet pilote, un centre d’art social est créé à Saint-Jérôme. Depuis, artistes et intervenants n’ont eu de cesse d’innover pour toujours mieux répondre à cette question. Aujourd’hui, ce centre est devenu un organisme régional d’envergure. Il offre, partout dans les Laurentides, des activités artistiques comme outil de développement pour des jeunes et des adultes en difficulté. Sa mission: éduquer, accompagner et renforcer l’identité individuelle et communautaire par les arts et la culture.

Des jeunes et des élèves en difficultés, des familles défavorisées apprennent par les arts à développer et à renforcer leur identité pour mieux se prendre en main. Et comment? Avec des artistes passionnés et des intervenants dédiés, ils sont encadrés dans leurs pratiques artistiques qui les aident à se reconstruire et à mieux se réinsérer dans la communauté. Mentionnons PassionArt, un programme destiné aux jeunes de 16 à 25 ans qui leur propose d’explorer le rôle social de l’artiste et d’augmenter, par là-même, leur engagement dans la communauté.

«Nous sommes sollicités autant par le milieu scolaire que par le milieu de la santé, révèle Jennifer Cooke, directrice du centre. Ils veulent qu’on vienne en aide aux jeunes en difficulté, et toutes ces demandes utilisent une solution qui passe par les arts et la culture». Considéré comme un acteur important en art social dans la région des Laurentides, ICI par les arts a inspiré plusieurs organismes canadiens voués à la jeunesse. «Nous avons même des écoles de Montréal qui font appel à nous parce que nous sommes vus comme des experts en art social et que nous savons re-intégrer des jeunes en décrochage scolaire» ajoute-t-elle.

Au fil des ans, l’organisme a développé une collaboration sans cesse croissante avec les commissions scolaires et les ressources de la région. Le volet éducatif du centre touche aujourd’hui des milliers d’élèves dans les Laurentides grâce à des projets culturels. MentionnonsGénie Arts, un projet où éducateurs et artistes travaillent ensemble pour développer des activités à saveur artistique dans le programme scolaire. Exemple: comment apprendre l’histoire de la nouvelle France? En développant un film de «stop motion» avec les élèves. L’impact de ces nouvelles approches est flagrant sur la motivation et les résultats scolaires.

ICI par les arts a, sans contredit, un rôle important de médiateur culturel dans la région. Non seulement il encourage les jeunes à développer leurs facultés intellectuelles par une participation dynamique aux arts mais, en plus, il insuffle aux nouvelles générations une sensibilité plus accrue à la culture. Sur ses 12 000 pieds carrés, ce plus grand employeur d’artistes des Laurentides propose un espace d’exposition, de représentation, des ateliers d’apprentissage et de perfectionnement en multimédia, ébénisterie, danse, musique, théâtre, photographie… Autant d’opportunités données aux artistes et aux gens de toutes les générations pour se rencontrer.

«Nous avons ici des groupes de poètes de 13 à 75 ans qui ont commencé à se réunir grâce à une de nos activités. Nous, nous avons planté la graine. Aujourd’hui, toutes ces générations mélangées se retrouvent ensemble pour parler poésie», dit Jennifer Cooke d’une voix enjouée. «Avec nos initiatives culturelles, renchérit-elle, nous savons aller chercher monsieur et madame tout le monde, quelque soit leur âge, là où ils sont, dans des lieux publics comme les parcs, et leur donner la chance d’être plus en contact avec des expressions artistiques différentes.»

Les activités proposées par ce centre d’art social augmentent chaque année grâce au soutien des municipalités et de la région. «C’est vrai qu’au Canada, nous sommes souvent cités comme une référence auprès d’autres organismes grâce à notre expertise en art social et auprès des jeunes. Or, il y a des groupes partout au Québec qui font des choses extraordinaires. Pour aller plus loin, nous avons besoin d’échanger pour partager nos expériences et apprendre les uns des autres. Mon objectif est de rassembler ces groupes autour d’un Symposium sur l’art social», conclut madame Cooke avec ferveur.

En avant-goût, ICI par les arts organise cet été son premier festival d’art social à Saint-Jérôme. Du 14 au 19 juillet, artistes et intervenants du centre vont à la rencontre de la population et proposent des activités participatives de toutes sortes dans la ville et jusque dans la vieille gare.

Partager ce contenu
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someone