Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous
  • Suivez-nous sur LinkedIn

English Version

Mutualisation des services en culture dans un environnement numérique

Les métadonnées

Contexte et rappel

Une métadonnée est une donnée servant à en définir ou en décrire une autre.

Exemple: Vénus (donnée principale) peut désigner : une planète (métadonnée), la déesse de l’amour (métadonnée), un rasoir pour femme (métadonnée). Suivant la métadonnée choisie, la donnée VÉNUS prendra un sens différent.

En culture, les (méta)données s’appliquent à un art, une œuvre, une personne, un organisme, un lieu. Elles sont deux types : descriptives ou de consommation.

  • Descriptives : titre, équipe, créateur, durée, date ou année de création ou de diffusion, format, lieu de diffusion ou nom de l’organisme, adresse, nom, prénom, fonction, occupation, année de naissance, œuvres marquantes, rôles, site web, identifiant ISBN, ISNI…
  • De consommation : tous les analytics, les chiffres de vente, de consultation, de partage, de téléchargement, profil sociodémographique de la clientèle.

Dans le milieu culturel

Aujourd’hui, les métadonnées sont soit inexistantes, soit en trop petit nombre, soit sous-exploitées, et trop souvent aux mains de tiers (Facebook, etc.) qui les valorisent à leur seul profit. Elles sont stockées dans des bases de données inexploitables ou d’accès privé, parfois dans des bases de connaissances ouvertes comme Wikidata.

Avec l’omnipotence du numérique, le développement de public et de projets passe par une réappropriation des métadonnées. Cela pose tout de suite la question des moyens : moyen de le faire, de maintenir les métadonnées et de les valoriser.

L’avenue pour résoudre ces enjeux, couteux en termes de temps, de ressources et d’argent, est la mutualisation.

Mutualiser des données signifie que ce qui touche aux coûts des données et à leur gouvernance sera réparti entre les membres. Il faut distinguer la mutualisation (ce que les organismes du groupe échangent entre eux) du partage, qui concerne tout ce qu’un organisme partage avec l’ensemble du groupe.

La mutualisation des données rassemble des données choisies par chaque membre du groupe et anonymisées pour augmenter leur potentiel de valorisation. Elle permet la formation d’un ensemble de données plus grand, plus dense et diversifié, dont l’analyse sera donc plus riche et plus percutante. Cela permet aux membres du groupe de prendre des décisions individuelles mieux ciblées pour soutenir un développement ancré dans la réalité grâce à une meilleure lecture de celle-ci.

Bénéfices de la mutualisation de données

  • Se réapproprier la valorisation de son patrimoine de données
  • Soutenir sa propre innovation par l’approche collaborative
  • Se doter de moyens stratégiques à coûts contrôlés

#mutualisation