Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous
  • Suivez-nous sur LinkedIn

English Version

Prix Charles-Biddle

Lauréats du prix Charles-Biddle

Culture pour tous est fier d’annoncer, en partenariat avec le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) et en collaboration avec La Fabrique culturelle de Télé-Québec, le nom des deux lauréats du prix Charles-Biddle 2021: il s’agit de Marta Saenz de la Calzada au volet régional et de Mustapha Terki au volet national et international.

Par leur engagement professionnel et personnel, ces personnes issues de l’immigration contribuent grandement au développement culturel et artistique du Québec. Félicitations!

 

Lauréate du volet régional

Marta Saenz de la Calzada | Comédienne, poète et conteuse – Abitibi–Témiscamingue (Rouyn-Noranda)

Crédit : Christian Leduc

Originaire d’Espagne, Marta Saenz de la Calzada a immigré au Québec en 1969. Depuis plus de 50 ans, elle s’exprime par le conte, le théâtre et la poésie. Elle a interprété différents rôles au théâtre et participé à plusieurs évènements culturels en Abitibi–Témiscamingue. En 2007, au Salon du livre de sa région d’adoption, elle a remporté le Prix des libraires en poésie. Au fil des ans, Marta Saenz de la Calzada a livré ses contes dans de nombreux festivals au Québec, en Europe et en Amérique latine. Détentrice de nombreux prix et bourses, elle obtenait en 2016 le Prix du CALQ – Créatrice de l’année en Abitibi-Témiscamingue. Elle a été finaliste au prix Charles-Biddle en 2018.

Visionnez son portrait en vidéo, capturé par La Fabrique culturelle de Télé Québec.
Lauréat du volet national et international

 

Lauréat du volet national/international

Mustapha Terki | Producteur – Montréal

D’origine algérienne kabyle, né en France, Mustapha Terki amorce sa relation avec le Québec en 1990 comme directeur du Réseau Découvertes du Printemps de Bourges. Producteur et « connexionneur » depuis plus de trois décennies, fin négociateur, cet homme-orchestre connaît très bien la musique d’ici et celles des territoires étrangers. Il a créé avec brio de nombreux événements qui ont contribué de manière significative au développement culturel de son pays d’adoption. Le Montréal Électronique Groove (MEG), qu’il a cofondé en 1999, constitue son point d’ancrage dans le milieu de la musique. En 2004, il fonde avec Sylvie Teste Les escales improbables de Montréal, rendez-vous des arts sans frontières. Mustapha Terki est aujourd’hui éditeur, producteur de disques et de spectacles, agent, gérant et tourneur.

Visionnez son portrait en vidéo, capturé par La Fabrique culturelle de Télé Québec.

 

Finalistes du volet Régional: Pilar Macias et Avy Loftus

Visionnez leur portrait en vidéo, capturé par La Fabrique culturelle de Télé Québec.

Finalistes du volet National et International: Laura Bari et Serge Olivier Fokoua

Visionnez leur portrait en vidéo, capturé par La Fabrique culturelle de Télé Québec.

 

Reconnaissance spéciale

Igor Ovadis | Comédien, metteur en scène et auteur dramatique – Montréal

Né en Union Soviétique, Igor Ovadis arrive au Québec en 1990, à l’âge de 23 ans. À cette époque, il est déjà connu dans le milieu théâtral moscovite. Son apprentissage du français lui permet de décrocher rapidement des rôles importants et de se produire sur plusieurs scènes montréalaises (Théâtre de Quat’sous, Théâtre du Rideau Vert, Théâtre Jean-Duceppe, La Licorne, Théâtre d’aujourd’hui, Théâtre Prospero…). Il crée un pont entre ses cultures d’origine et d’adoption en adaptant pour la scène québécoise une panoplie de pièces d’auteurs russes, notamment Crime et châtiment de Dostoïevski, particulièrement louangé par la critique. Son talent s’étend au-delà des planches puisque Igor Ovadis joue dans une vingtaine de films en plus de s’investir dans la sphère télévisuelle, participant à une trentaine d’émissions ou de séries. Son implication admirable dans le milieu culturel québécois se traduit aussi par son impressionnante carrière au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, où il enseigne depuis 1992.

 


 

Lauréats 2020 – Airat Ichmouratov (volet national/international) et Lenine Nankassa Boucal (volet régional)

Lauréats 2019Dena Davida (volet national/international) et Alejandra Elena Basañes (volet régional)

Lauréats 2018 – Roger Sinha (volet national/international) et Patsy Van Roost (volet régional) – Mention «Coup de cœur» attribuée à André Michel

Lauréate 2017 – Bonnie Baxter

Lauréate 2016 – Lynda Thalie

Lauréat 2015 – Angelo Cadet

Lauréate 2014 – Kim Thuy

Lauréats 2013 – Boucar Diouf et Zab Maboungou

Lauréat 2012 – Rodney Saint-Éloi

Lauréat 2011 – Diego Herrera, alias Yayo

 

#PrixCharlesBiddle