Culture pour tous Calendrier des évènements
Suivez-nous

English Version

Culture pour tous

À propos

MISSION

Organisme indépendant à but non lucratif (obnl), Culture pour tous a pour mission de faire reconnaître les arts et la culture comme facteurs essentiels d’épanouissement par des programmes de sensibilisation et d’éducation favorisant la participation des citoyens. Depuis plus de 20 ans, l’organisme multiplie les manières et les occasions de faire rayonner la culture dans toutes les sphères d’activités, du milieu scolaire au milieu du travail.

HISTORIQUE

À l’occasion du Sommet sur l’économie et l’emploi de 1996, un grand projet de démocratisation et de sensibilisation aux arts et à la culture est présenté par les leaders des milieux culturels québécois. Les premiers engagements financiers, publics et privés arrivent quelques mois plus tard : le milieu de la culture prépare la première édition des Journées de la culture, qui se dérouleront en septembre 1997 sous le thème « Ça manquait à notre culture ». Cinq cents organismes, artistes et artisans accueilleront plus de 160 000 visiteurs !

Le 17 juin 1997, l’Assemblée nationale du Québec adopte à l’unanimité une motion proclamant le dernier vendredi de septembre et les deux jours suivants de chaque année, Journées nationales de la culture. À ce jour, 589 municipalités ont officiellement adopté une résolution en ce sens.

Autres dates importantes :

2004
• Création du Carnet de la culture, outil de sensibilisation aux arts et à la culture, distribué à plus de 8 000 élèves du primaire.

2006
• L’événement d’art visuel Les Convertibles marque le 10e anniversaire des Journées, qui accueilleront 350 000 personnes dans 290 municipalités.
• Le Secrétariat des Journées de la culture devient Culture pour tous.
• Création du Groupe de recherche sur la médiation culturelle.

2008
• Mise en ligne du Carnet de la culture interactif, coup de cœur du magazine Écolebranchée.com

2009
• Le projet Je m’affiche pour la culture ! s’installe sur la place des Festivals.

2010
• À l’occasion des Journées, le parcours Viv Ayiti présente plus de 50 artistes dans neuf lieux et institutions culturelles.

2011
• Projet Métro Arts : 10 000 passants profitent de 36 heures d’activités dans le métro de Montréal.
• La caravane Je m’affiche pour la culture ! parcourt plus de 13 000 km et rejoint plus de 62 800 personnes.
• Naissance du programme de mentorat culturel Passeurs de rêves en persévérance scolaire.

2014
• Sous le thème On reçoit de la grande visite, les Journées accueillent plus de 233 000 personnes, dans plus de 440 villes et villages du Québec.
• Annonce de la création d’un espace d’échanges d’idées le Bac à idées sur l’essor du numérique en culture coordonné et animé par culture pour tous (Mesure 14 du PCNQ).

2015
• Le programme Passeurs de rêves présente ses premiers ateliers de groupes aux jeunes de 3e secondaire et les invite à discuter d’art et de culture dans l’Agora éphémère, une installation interactive du sculpteur Gilles Bissonnet.
• Lancement du Lab culturel, seul incubateur exclusivement dédié à la réalisation d’initiatives innovantes qui permettent aux citoyens de découvrir et de s’approprier la culture grâce au numérique, partout au Québec (Mesure 37 du PCNQ).
• Première édition du volet numérique des Journées de la culture qui doit permettre à la population et aux organismes culturels de s’approprier le numérique en culture, favoriser la découverte de nouvelles approches culturelles par le numérique et attirer de nouveaux publics (Mesure 30 du PCNQ).

2016
• Célébrations des 20es Journées de la culture sous le thème de la musique, avec programmation spéciale à Montréal, incluant le concert Souffles – 10 chœurs pour un chant à créer, finaliste au Grand Prix du Conseil des arts de Montréal.
• Ce 20e anniversaire est l’occasion de lancer deux grands projets participatifs : Une chanson à l’école et 20 Trésors culturels.

2017
• Développement du projet pilote Hémisphères et début de son implantation dans 10 écoles primaires ou secondaires du Québec.

2018
• Culture pour tous réalise une démarche exploratoire vers de nouvelles avenues de financement pour le numérique en culture. Le rapport finalisé en juillet 2018 résume les principaux constats issus des diverses sources d’information et des propositions pouvant mener, à moyen terme, à une plus grande diversification des sources de financement pour le numérique en culture (Mesure 109 du PCNQ).